Comment choisir son kayak de mer

Les règles générales pour choisir un kayak de mer

Ce billet est inclus ici à titre indicatif seulement et donne de grandes lignes guide pour aider une personne à évaluer soi-même le potentiel et les faiblesses d’un kayak. Un grand connaisseur de kayak de mer pourrait lire ce qui suit et trouver des exceptions à toutes ces règles, mais il restera toujours vrai que la conception d’un kayak de mer est une guerre de compromis, il n’y a donc aucune recette parfaite. En règle générale, la grandeur minimale pour parler d’un kayak de mer capable de s’aventurer au large est de 14 pied. C’est en fait pour que le kayak puisse bien perçer les vagues et maintenir une vitesse efficace. La plus grande caractéristique qui différencie le kayak de mer d’un kayak récréatif est la présence de cloison scellée et étanche ainsi que la capacité à pouvoir réintégrer son kayak après un chavirement grâce à des systèmes de récupération en solo. 

La longUEur

·          Plus le kayak est long, plus il est rapide et plus il tient le cap facilement.

·          Plus le kayak est court, plus il réagit vite à la manœuvre.

La largeur

·         Plus l’embarcation est large, plus elle est stable. Par contre, une embarcation plus large augmente la surface de friction, ce qui cause une vitesse de pointe plus faible.

Le poids

·         Si on compare la même embarcation avec ou sans chargement, on observera une différence sur la stabilité et la manœuvrabilité. Attention à la surcharge. Il est bon de vérifier la fiche technique du  modèle de kayak pour consulter le poids de chargement recommandé et le poids conseillé du pagayeur. Généralement, le poids du pilote aura une valeur minimale et maximale. Si possible, visez le milieu de l’écart et n’oubliez pas de considérer votre équipement de camping!

Le giron

·         Plus la coque du kayak vue de côté fait la « banane » (cette ligne est nommée le giron), plus la ligne d’eau est courte (ou l’assiette du bateau petite) et plus l’embarcation est nerveuse. Le terme anglophone du giron est « rocker » souvent référencé en surf .

Le  type de bouchain

Appelé « chine » en anglais, le bouchain décrit le type de transition entre le giron et le pont. Par example, un voilier possède un bouchain rond, donc une transition douce et arrondie et inversement une chaloupe de pêche à un bouchain vif, ce qui veut dire 2 lignes presque droites se rentrant à un coin très aiguisé. Voici les grandes familles de type de bouchain en kayak de mer :

·         Le bouchain rond à fond plat (Soft Chine)  : Un excellent choix pour un débutant ou un adepte de la photographie marine. Ce type de bouchain offre une grande stabilité primaire (la stabilité ressentie lorsqu’à l’arrêt) et une stabilité secondaire modérée (la stabilité dynamique ressentie durant la gîte, c’est à dire durant un déplacement de poids latéral). Une coque ronde au fond plat offre beaucoup de confiance au débutant puisque sur l’eau calme, on ne ressent pas une instabilité constante. En eau plus trouble, comme une mer agitée ou la voie maritime, un kayak à bouchain rond voit ses limites puisque la gîte est nécessaire pour manœuvrer.

·         Le bouchain Rond (Round chine)  : Semblable au bouchain à fond plat, le bouchain rond possède une stabilité primaire et secondaire faible, mais par contre, c’est un type de coque très rapide. Ces coques sont intéressantes aux pagayeurs aimant la vitesse de déplacement avant tout!

·         Le bouchain vif (Hard Chine)  : Le bouchain vif décrit le type de coque traditionnel groenlandais. Très défini, on peut le détecter très facilement sur un kayak en magasin par l’apparition d’un coin à faiblement arrondi qui décrit un long sourire sur la presque totalité de la coque. Le bouchain vif se distingue par sa grande stabilité secondaire ainsi qu’une stabilité initiale plus nerveuse. Ce type est convoité par les kayakistes d’expérience parce qu’elle simplifie les manœuvres en gîte et stabilise le kayak dans les vagues. Les coques à bouchain vif sont parfois moins rapides que ceux à bouchains ronds.

·         Les autres types : Il y a beaucoup de variantes comme le bouchain Vif inversé de Boréal Design qui confère une grande vitesse, une stabilité secondaire sans reproche ou encore des hybrides des autres types. Le plus important, c’est de considérer son niveau de kayakiste,  nos plans d’eau fréquentés et, si possible, d’essayer avant d’acheter.

No Comments Yet.

Leave a comment

You must be Logged in to post a comment.